L’alternance

Une formation, un diplôme, un métier.

Présentation

Une formation en alternance associe la préparation d’un diplôme en centre de formation et une activité rémunérée en entreprise en lien avec la qualification visée.

Elle peut se réaliser dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou d’un contrat de professionnalisation. 

Les parcours de formation mixtes dans les établissements scolaires offrent la possibilité aux jeunes de commencer leur formation professionnelle sous statut scolaire puis de l’achever en apprentissage ou inversement.

 

Un baccalauréat professionnel, par exemple, peut se préparer la première année sous statut scolaire et les deux années suivantes sous contrat d’apprentissage ou bien les deux premières années sous statut scolaire puis la dernière année sous contrat d’apprentissage. Par ailleurs, des jeunes dont le contrat d’apprentissage serait rompu peuvent terminer leur formation sous statut scolaire.

Pour les jeunes, ce dispositif leur permet de rester dans le même établissement lorsqu’ils changent de statut (scolaire ou apprentissage).

Avantages

  • Un salaire et une formation financée ;
  • Des responsabilités et de réelles missions confiées par l’entreprise ;
  • Une qualification professionnelle reconnue ;
  • Une embauche possible à l’issue du contrat dans l’entreprise d’accueil ;
  • Une expérience significative pour la recherche d’emploi ultérieur.

Bénéfices

 
  • Contrat de professionnalisation
  • Les jeunes âgés de 16 à 25 ans ;
  • Les demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus ;
  • Les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ;
  • Les personnes ayant bénéficié d’un contrat aidé.

Statut et rémunération

L’alternant est un salarié à part entière. Il est soumis au même cadre légal et réglementaire que les autres salariés.

Contrat d’apprentissage

L’apprenti bénéficie d’une rémunération variant en fonction de son âge. Elle progresse chaque nouvelle année d’exécution de son contrat.

Consultez la grille de rémuneration 

Contrat de professionnalisation

La rémunération minimum est fixée selon deux critères : l’âge et le niveau de formation initiale.

Consultez la grille de rémuneration 

 

Témoignage de Mattis et Pascal, apprentis dans l’Académie de Corse

Citoyenneté, loisirs, culture

Le GRETA-CFA vous informe et vous oriente également sur des questions citoyenneté et loisirs

Bénéficier de réductions pour vos sorties culturelles avec le Pass’Cultura

Distribué gratuitement et mis en place par la Collectivité de Corse, le Pass’Cultura est un chéquier composé de 12 Pass d’une valeur globale de 75€. Il permet vous de bénéficier de 3 entrées gratuites pour le cinéma et de 9 bons de réductions pour les loisirs culturels.

Le chéquier « Pass-Cultura » est réservé à tous les jeunes résidant en Corse, âgés de 12 à 25 ans et justifiant d’un statuts d’apprenti (CFA).

Ce chéquier destiné aux loisirs culturels est strictement personnel, nominatif, utilisable individuellement et incessible. Il ne peut être délivré qu’un chéquier Pass-Cultura par personne et par millésime (année scolaire). Faire parvenir votre demande dès aujourd’hui et avant le 15 avril 2021. En cas de perte, il ne sera pas délivré de duplicata.

Pour obtenir votre Pass’Cultura : Remplir soigneusement le formulaire de demande et le faire valider par votre établissement (CFA).

Attention ! : Si vous n’avez pas encore 18 ans au moment de votre demande, vous devez également remplir l’autorisation parentale qui se trouve sur le formulaire ; et la faire signer par l’un de vos parents ou votre tuteur.    Cliquer ICI pour télécharger le formulaire

Le formulaire est à renvoyer ou à remettre à l’adresse suivante :

COLLECTIVITÉ DE CORSE, DIRECTION DE LA CULTURE, DISPOSITIF PASS-CULTURA, 22 COURS GRANDVAL, BP 215, 20187 AIACCIU CEDEX 01

Tenter l’expérience du service civique Le service civique est un engagement volontaire au service de l’intérêt général ouvert aux 16-25 ans, élargi à 30 ans aux jeunes en situation de handicap. Accessible sans condition de diplôme, le Service Civique est indemnisé et s’effectue en France ou à l’étranger (service volontaire européen). Si vous êtes intéressé, le CFA pourra vous accompagner dans vos recherches.
www.service-civique.gouv.fr

Déplacement 

Votre CFA peut vous trouver des solutions pour vous aider à vous déplacer.

L’absence de moyen de locomotion peut constituer un frein à trouver un emploi ou à le conserver.

Dans le cadre de votre accompagnement, votre CFA vous propose des solutions adaptées à vos besoins :

  • Orientation vers les plateformes mobilité (auto-école social, location de véhicules à bas prix…)
  • Aide financière pour les transports en commun
  • Aide au financement du permis de conduire

 

Aide au financement du permis de conduire B pour les apprentis

Depuis le 1er janvier 2019, les apprentis majeurs peuvent bénéficier d’une aide d’État pour financer leur permis de conduire.

Pour quels apprentis ?

L’aide au financement du permis de conduire s’adresse aux apprentis remplissant les conditions suivantes :

  • Être âgé d’au moins 18 ans ;
  • Être titulaire d’un contrat d’apprentissage en cours d’exécution ;
  • Être engagé dans un parcours d’obtention du permis B.

Quelle est le montant de l’aide ?

Il s’agit d’une aide forfaitaire d’un montant de 500 euros, quel que soit le montant des frais engagés par l’apprenti.

À noter :

  • L’aide est attribuée une seule fois pour un même apprenti ;
  • Elle est cumulable avec toutes les autres aides perçues par le bénéficiaire, y compris les prestations sociales ;
  • Elle n’est pas prise en compte pour la détermination des plafonds de ressources du foyer fiscal de rattachement de l’apprenti pour le bénéfice des prestations sociales.

Comment obtenir l’aide au financement du permis de conduire B ?

L’aide au permis de conduire doit être demandée au centre de formation d’apprentis (GRETA – CFA). Le GRETA – CFA communiquera à l’apprenti la démarche à suivre et le contenu du dossier :

La demande d’aide complétée et signée par l’apprenti ;

Une copie recto verso de sa carte nationale d’identité ou de son passeport ou de son titre de séjour en cours de validité ;

Une copie de la facture de l’école de conduite, émise ou acquittée, datant de moins de douze mois avant la demande d’aide.

L’aide de 500 euros par apprenti est cumulable avec les autres aides perçues par l’apprenti, y compris les prestations sociales.

Voir les conditions en cliquant ICI

La mobilité européenne et  internationale

Partir à l’étranger, tu en rêves, mais comme on l’entend bien souvent « les études d’abord » ! Et bien non, grâce à la mobilité internationale et européenne des apprentis, il est désormais possible pour les alternants de partir dans le cadre de leur apprentissage. Pourquoi partir à l’étranger ? Quels sont les avantages ? Quelles sont les démarches à effectuer ?

Si jusqu’ici, les études à l’étranger étaient courantes dans les formations en continue, et très rare en alternance, il est désormais possible de partir en tant qu’apprenti. La mobilité internationale est un élément central de la réforme de l’Apprentissage, et notamment de la Loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel. L’idée ? Encourager les apprentis à vivre une expérience professionnelle à l’étranger, au même titre que les étudiants en formation continue.

Pars à l’étranger et vis une expérience professionnelle enrichissante

Et oui, partir à l’étranger dans le cadre de sa formation offre beaucoup d’avantages :

  • Tu as l’occasion de découvrir une autre culture, un patrimoine et une langue différente de la tienne ;
  • Tu découvres le monde de l’entreprise d’un point de vue international, mais aussi national, en découvrant les méthodes et procédés propres à chaque pays ;
  • Tu apprends de nouvelles techniques, découvres de nouveaux outils, au contact de professionnels provenant de différentes cultures.

En bref, la mobilité internationale des apprentis, c’est l’occasion de vivre une expérience enrichissante sur le plan personnel comme sur le plan professionnel. De plus, une expérience à l’étranger est une « ouverture sur le monde » et un atout sur le CV, toujours très apprécié des employeurs.

 La mobilité internationale des apprentis, comment ça marche ?

Pour accéder au dispositif de mobilité internationale des apprentis, il te faudra :

  • Prendre contact avec la référente mobilité du GRETA – CFA,  Sylvia  Dominici , en cliquant ici
  • Signer une convention de stage avec l’entreprise partenaire ;
  • Détenir une carte européenne d’assurance maladie ou aviser avec ta caisse en cas de mobilité hors Union Européenne ;
  • Etudier à l’aide du référent mobilité les aides à la mobilité disponible (CFA, région, etc.).

Le déroulement de la mobilité internationale varie au cas par cas selon la situation de l’alternant (niveau d’étude, domaine d’activité, organisation du CFA). Tu participeras activement à la préparation du voyage, épaulé par le référent du GRETA – CFA. Dans la plupart des cas, la mobilité internationale prend la forme d’un stage professionnel plus ou moins long. Il doit être organisé de manière que tu puisses suivre sans difficulté les cours au GRETA – CFA, en Corse. 

Tu as envie de partir à l’étranger ? Tu l’as compris, la mobilité internationale est l’opportunité que tu attendais ! Pour avoir une bonne visibilité sur l’organisation et le financement de ton stage à l’étranger, n’hésite pas à te rapprocher du référent mobilité internationale du GRETA – CFA. Il pourra te guider, afin d’organiser un voyage professionnel riche en apprentissages ! 

Ressources utiles (aides, ressources, évènements)

La newsletter du GRETA-CFA.

Le GRETA-CFA de Haute-Corse diffuse régulièrement une newsletter dédiée aux apprentis. Nous abordons de nombreux thèmes tel que vie sociale, culture, insertion professionnelle, économie, etc.

Les + du GRETA-CFA

  • Des conseils sur le choix d’une formation adaptée au projet professionnel ;
  • Des offres d’emploi en alternance proposées par les entreprises partenaires du GRETA-CFA ;
  • Un accompagnement personnalisé pour la mise en relation avec les entreprises ;
  • Un accompagnement tout au long de la formation par un formateur référent. 
    Il est en contact avec l’entreprise, pour évaluer le bon déroulement de l’alternance et veiller à l’adéquation des missions confiées en lien avec le référentiel du diplôme ;
  • Des formateurs professionnels issus du monde de l’entreprise ou des professeurs agrégés ou certifiés de l’Education nationale. Certains sont associés à l’élaboration des référentiels des diplômes et participent aux jurys d’examen ;
  • Des formalités administratives entièrement gérées par le GRETA-CFA en lien avec l’entreprise ou l’OPCO ;
  • Aucun frais de dossier ou d’inscription.

Les aides financières financières pour l'alternant

Aide à la préparation du permis de conduire (catégorie B) de 500 € : https://www.alternance.emploi.gouv.fr

Aide au financement du loyer de 10 à 100 € par mois : https://www.actionlogement.fr

Exonération totale des cotisations salariales pour la part de rémunération inférieure ou égale à 79 % du SMIC.

Des aides sont également accordées aux entreprises.

Nos formations en alternance

Découvrez toute la liste de nos formations en alternance